Balade et gestions à Lessines par Action Nature asbl

Posté le

Balade champignon ce dimanche 15 octobre au Mouplon

Rendez-vous à 14h au Château d’Eau, rue du Château d’eau à Lessines
Réservation souhaitée

Paf: 2€ /adulte, membres et enfants gratuit

bljkdnkmkghmbchi (1)

Gestions nature à l’ancienne carrière du Mouplon

lundi 16 octobre entrée point vert
jeudi 19 octobre entrée point rouge
mardi 24 octobre 
entrée point rouge

 jeudi 9 novembre
lundi 13 novembre
jeudi 16 novembre
lundi 27 novembre
jeudi 30 novembre
 lundi 11 décembre
jeudi 14 décembre
de 14h à 17h30
Infos : 054 58 98 12 – action.nature.lessines@gmail.com

Les gestions d’hiver ont repris au Mouplon. Nous manquons actuellement cruellement de main-d’oeuvre, aussi si vous avez un peu de temps à nous consacrer, vous nous soulageriez d’une masse de travail importante.

– En priorité, il est urgent de faucher les clairières, afin d’appauvrir le terrain et de permettre le maintien des plantes les plus rares.

– Ensuite, nous devrons dégager les zones humides et les chemins.

– Enfin, nous aménagerons 3 espaces pour recevoir les écoles en toute sécurité. Nous préparons en effet avec Aurélie (de la balade des 3 cailloux) une animation destinées aux enfants de 3è et 4è primaires.

Les gestions débutent à 14h. Le lieu rendez-vous est fixé suivant la zone de gestion (voir plan). Elles sont annulées en cas de pluie.

cphlklhogggbkdin

Expo « L’eau pour tous, tous pour l’eau »

Posté le

A partir du 29/09 jusqu’au 28/10, la bibliothèque Jean de La Fontaine à Ath vous propose de vous informer et de mettre la curiosité des jeunes en éveil à travers l’expo « L’eau pour tous, tous pour l’eau ». Des animations à la demande sont également possibles pour les écoles.

image007

L’eau est plus précieuse, plus fragile que le pétrole. Elle n’est pas un confort, elle est vitale !

Elle se compose de 12 panneaux didactiques qui abordent les sous-thèmes suivants :

  • L’eau sur la Terre : des chiffres terribles
  • Terre, planète exceptionnelle : bleue !
  • Le cycle de l’eau : il ne tourne pas toujours rond !
  • L’eau douce, une ressource très particulière
  • L’eau utilisable, l’eau utilisée, l’eau gaspillée…
  • L’eau du robinet, un privilège !
  • Le nettoyage des eaux usées
  • L’eau qui rend malade, l’eau qui tue
  • Le difficile partage de l’eau
  • Changement climatique et avenir de l’eau
  • Quand l’avenir de l’Homme passe par l’avenir de l’eau
  • L’eau pour tous, tous pour l’eau !

Infos et contact :

Nathalie Dujacquier (068/26 92 44 – ndujacquier@ath.be)

http://bibliotheque.ath.be/

Gestion des plantes invasives : on avance !

Posté le

Les invasives constituent une des problématiques à laquelle nous sommes particulièrement attentifs. En continuité des efforts fournis les années précédentes, de nombreuses journées de gestion de populations de berce du Caucase et de balsamine de l’Himalaya ont été organisées durant cet été par la cellule de coordination du CR Dendre.

  • Lutte contre la berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum)

La berce du Caucase est une plante invasive en Wallonie qui représente une menace pour la flore et un réel risque sur la santé humaine et animale. Ainsi, outre sa capacité d’étouffement des plantes indigènes et de son impact sur la biodiversité, la sève de la plante contient des substances chimiques, qui au contact de la peau, et en combinaison avec la lumière solaire (radiations UV), occasionnent de sévères brûlures.

Depuis 2011, le Service Public de Wallonie coordonne un plan de lutte visant à limiter l’expansion et à réduire les populations de berce du Caucase. Il se fonde sur un inventaire participatif des populations et sur la destruction systématique de certaines d’entre elles.

Comme les années précédentes, nous sommes intervenus en soutien au SPW, au service technique de la Province de Hainaut (HIT) et aux communes dans la mise en œuvre de ce plan d’actions : rapports détaillés des populations répertoriées, inventaire de terrain et localisation de nouvelles populations, contacts avec certains propriétaires, gestion de plusieurs populations sur terrains privés, etc.

La technique de gestion que nous avons utilisée est celle de la coupe sous le collet. En effet, elle très sélective, elle n’a pas d’effet secondaire sur l’environnement et elle permet de prévenir tout risque de repousse. Au total, nous serons intervenus cette année sur 7 populations différentes (+/- 250 pieds coupés).

100_0391

  • Lutte contre la balsamine de l’Himalaya (Impatiens glandulifera)

Présente sur de nombreux cours d’eau de notre bassin versant, la balsamine de l’Himalaya a tendance à former sur les berges des massifs denses qui étouffent la flore indigène. Conscients de la problématique, voilà plusieurs années que nous intervenons sur différents cours d’eau. La technique utilisée est l’arrachage manuel. En effet, celle-ci est relativement facile à mettre en œuvre et procure une bonne efficacité. Rappelons que l’intervention doit avoir lieu avant l’apparition des graines, de plus, plusieurs passages sont nécessaires chaque année afin de garantir une meilleure efficacité de gestion.

Cet été, des interventions ont pu être concrétisées sur les bassins du Ruisseau d’Ancre, de la Sille, de la Marcq, du Trimpont, de la Hunelle ou encore de la Dendre orientale (voir carte ci-dessous). Ces gestions ont été réalisées en concertation et en collaboration avec différents gestionnaires de cours d’eau wallons et flamands (SPW, HIT et VMM) ainsi qu’avec différents partenaires locaux (associations, PCDN de Chièvres, services environnement et urbanisme de la commune d’Ath…).

balsamine2017

D’une manière générale, la quantité de balsamines rencontrées sur le linéaire parcouru était en forte diminution par rapport à l’année 2016. Il serait en effet logique que les efforts consentis les années précédentes (notamment sur le Rau du Marais à Silly ou encore sur le Rau d’Ancre à Flobecq) commencent à se faire sentir. Toutefois, il est probable que la sécheresse printanière connue cette année n’ait pas été favorable au développement des balsamines.

Au total, la cellule de coordination du CR Dendre aura consacré cet été 134,5 heures*hommes à la gestion de la balsamine de l’Himalaya. Le rapport de gestion complet et détaillé par cours d’eau est disponible via le lien suivant : rapport de gestion 2017