Balades guidées dans le bois de Silly

Posté le

Dimanche 28 février, Dimanche 7 mars, Dimanche 14 mars, Dimanche 28 mars
2 départs : 9h et 10h30, durée : +/- 1h30

Samedi 20 mars,
rando 10km, départ à 14h, durée +/- 3h

En cette période de confinement, vous êtes nombreux à vous promener dans les bois et sur les routes de campagne. Vous prenez plaisir à contempler, vous aérer, vous déconnecter. Et si vous pouviez aussi découvrir cette nature au-delà des premières apparences…

Les guides-nature de la section Entre Dendre et Senne des Cercles des Naturalistes de Belgique se proposent de vous accompagner lors de ces sorties à Silly pour vous expliquer la vie secrète des espèces rencontrées.

Le nombre de participants aux sorties est actuellement limité à 4 personnes guide compris. Nous nous adapterons aux conditions sanitaires du moment. Inscriptions obligatoires par e-mail auprès de Céline Deléglise celinedeleglise@hotmail.com qui vous confirmera l’inscription, le lieu du rendez-vous, le nom et le n° de GSM du guide.

DIPROS – Lancement de la saison avec des prélèvements de sol au champ

Posté le

Ces deux dernières semaines, l’équipe du projet DIPROS avec le CARAH a été échantillonner le sol sur des parcelles d’agriculteurs participants à Jurbise et Brunehaut, sur les deux zones de captage pilotes du projet.

Deux vagues d’analyse

Cette première vague de prélèvements concernait les parcelles semées en orge et en froment à l’automne dernier, et celles de betterave qui seront semées d’ici quelques semaines. Au printemps suivront les parcelles de lin, pomme de terre et maïs, qui sont implantées plus tard dans la saison.

Un double objectif

1) Evaluer la teneur en matière organique et la fertilité générale sur les 30 premiers cm du sol, des paramètres essentiels pour assurer une bonne production mais aussi une protection contre les aléas liés à la sécheresse et au risque d’érosion et de coulées de boue.

2) Connaître leur teneur en azote, et ce sur trois tranches du profil du sol, jusqu’à 90 cm de profondeur. Cet azote sera disponible dès le printemps pour les plantes lors de la reprise de végétation. L’analyse permet à l’agriculteur de mieux adapter aux besoins réels de sa culture le complément d’engrais azoté qu’il apportera au printemps. Les eaux souterraines en seront ainsi mieux préservées !

Ces analyses sont financées grâce à la subvention du projet par la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE).

Pour plus d’informations, PROTECT’eau met à disposition sur son site de nombreuses ressources sur la fertilisation raisonnée et le calcul de fumure: https://protecteau.be/fr/nitrate/agriculteurs/fertilisation-raisonnee

Sauvetage batraciens

Posté le

Chaque année, dès la fin de l’hiver (mi-février – début mars), les batraciens (grenouilles, crapauds, tritons, salamandres) entament leur migration pour rejoindre les points d’eau qui les ont vus naître et s’y reproduire à leur tour. Ces déplacements, qui durent une dizaine de jours, s’effectuent par temps doux (à partir de 7°C) et humide, à la tombée du jour et pendant la nuit. Malheureusement beaucoup d’individus n’atteindront jamais leur destination, ils finiront écrasés en traversant nos routes.

Vous pouvez agir …

Adaptez votre vitesse au volant

En adaptant votre vitesse lorsque que vous remarquez les panneaux Batraciens. En roulant sous la barre des 30 km/h, vous serez plus vigilants aux animaux présents sur la route et également aux bénévoles qui participent à leur sauvetage. A cette vitesse, les batraciens ne se feront plus aspirés et projetés contre le soubassement de votre véhicule.

Faites traverser les batraciens

En participant aux opérations de ramassages manuels de la commune !

  • Qui ? Petits (dès 12 ans) et grands, en famille ou entre amis.
  • Où ? Ath, Chièvres, Silly,…consultez la carte interactive !
  • Quand ? De mi-février à début mars, entre 19h30 et 22h (attention au couvre-feu !).
  • Comment ?

Soyez prudents et attentifs aux véhicules car ils ne vous voient pas forcément, une vigilance permanente est donc primordiale lors de ces opérations ! Munissez-vous d’une lampe de poche et portez un gilet fluorescent.

Il est recommandé de porter des gants pour protéger les batraciens de notre chaleur corporelle (et du gel hydroalcoolique!). Vous pouvez leur faire traverser la route en les déposant dans un seau. Soyez très délicats car ce sont des animaux très fragiles.

Pour les reconnaitre, consultez la clé de détermination.

N’oubliez pas d’encoder vos données sur observations.be (mode d’emploi). N’hésitez pas à joindre une photo du ventre du batracien en cas de doute pour permettre la validation de la donnée. Vous n’avez rien ramassé lors de votre passage ? C’est une donnée aussi ! Alors communiquez-la : crdendre@gmail.com

2 offres de stage

Posté le

Les Contrats de Rivière Senne et Dyle-Gette recherchent tous les deux des stagiaires pour cet été 2021, afin de travailler sur le projet LIFE Biodiversité RIPARIAS (gestion des espèces exotiques envahissantes). Deux offres sont disponibles ci-dessous.

Un.e stagiaire (M/F/X) sur le projet LIFE Biodiversité RIPARIAS (gestion
des espèces exotiques envahissantes) et sur les activités du Contrat de
rivière Senne – Période : été 2021

Un.e stagiaire (M/F/X) sur le projet LIFE Biodiversité RIPARIAS (gestion
des espèces exotiques envahissantes) et sur les activités du Contrat de
rivière Dyle-Gette – Période : été 2021

balsamine de l'Himalaya

Permis de pêche en ligne!

Posté le

Depuis ce début d’année 2021, les permis de pêche se commandent exclusivement sur internet sur www.permisdepeche.be

N’oubliez pas de cocher dans quel sous-bassin vous pêchez le plus., par exemple le « sous-bassin de la Dendre ». Pourquoi? Car le Fonds Piscicole accordera de l’aide à la Fédération du sous-bassin concerné. Plus d’information dans la brochure explicative.

Bonne pêche 2021!

La mer commence à Jurbise

Posté le

En ce début d’année, des plaques circulaires émaillées estampillées «  Ici commence la mer. Ne jetez rien ! » ont été disposées près des caniveaux et des bouches d’égout de divers lieux emblématiques de la commune de Jurbise : la Vacressoise, la salle Jacques Galant, la bibliothèque, les écoles et le parc communal,…

L’objectif est de rappeler l’impact négatif que nos déchets ont sur nos rivières et sur le bon fonctionnement de nos stations d’épurations et donc sur notre environnement. Pensez donc à jeter vos déchets au bon endroit!

La Commune de Jurbise participe à la campagne « Ici commence la mer » menée par la Société Publique de la Gestion de l’Eau, les Contrats de rivière de Wallonie et les Organismes d’Assainissement Agréés (tels qu’IDEA et IPALLE).

Plus d’informations sur : https://contratrivieredendre.be/actions-et-projets/ici-commence-la-mer/

Retour en images sur le placement des plaques émaillées aux abords des avaloirs d’eau de pluie:

Ici commence la mer à Jurbise. Placement des plaques émaillées à proximité des avaloirs d'eau de pluie.
Ici commence la mer à Jurbise. Placement des plaques émaillées à proximité des avaloirs d'eau de pluie.
Ici commence la mer à Jurbise. Placement des plaques émaillées à proximité des avaloirs d'eau de pluie.

Le CR Dendre en musique!

Posté le

Envie de découvrir l’équipe de la Cellule de Coordination du Contrat Rivière Dendre d’une autre manière? Ecoutez-nous dans l’émission « Men at Work » ce mercredi 13 janvier vers 9h sur Classic 21. Retrouvez notre portrait sur notre page internet.

Toute l’équipe vous souhaite une bonne année 2021, remplie de petits et grands gestes pour les cours d’eau, les zones humides et l’eau souterraine!

Découvrez nos actions plus en détails sur notre site.

Gestion de sites naturels

Posté le

Ces dernières semaines, le Contrat Rivière Dendre a organisé plusieurs chantiers de gestion de milieux naturels en collaboration avec la Haute Ecole Provinciale du Hainaut-Condorcet.

Gestion de milieux naturels par le Contrat Rivière Dendre et les étudiants de la HEPH-Condorcet

Tronçonneuses, débroussailleuses, scies et râteaux étaient de sortie. L’hiver est la période idéale pour l’entretien des sites naturels afin de favoriser le développement de la biodiversité dès le retour du printemps. Sans entretien, les milieux naturels sont spontanément colonisés par des arbustes et évoluent au fil du temps vers la forêt. Les zones humides (mégaphorbiaies ou roselières) se raréfient et nécessitent d’être entretenues afin de maintenir et de préserver toute la richesse floristique et faunistique qu’elles abritent.

Des étudiants motivés en renfort!

Débroussaillage, ratissage et exportation des produits de fauche, mise en lumière de mares par l’élagage et l’abatage d’arbres et arbustes, sont autant d’actions de gestion auxquelles les étudiants de 2e BAC Forêt Nature de la Haute Ecole Condorcet (Ath) ont participé ces dernières semaines sous l’encadrement du Contrat Rivière Dendre. Au total 25 étudiants ont participé aux chantiers, répartis sur 4 lundis de cette fin d’année 2020. Ces journées de travaux pratiques remplissent de nombreux objectifs : la rencontre de différents secteurs professionnels, l’apprentissage à l’utilisation de divers outils, la sensibilisation à l’environnement et à sa préservation, en passant par la compréhension des logiques de gestion des milieux naturels.

3 sites entretenus sur le sous-bassin

Les gestions ont été menées au sein 3 différents sites d’intérêt biologique situés à Lessines (Réserve Naturelle Prés Rosières, en collaboration avec la LRBPO), à Brugelette (Attre) et au site des Bas Prés de la Dendre (en collaboration avec l’asbl Ardenne et Gaume). Depuis 2012, le Contrat Rivière Dendre fait le lien entre ses partenaires, gestionnaires de milieux naturels ayant besoin de renfort et les différentes structures souhaitant s’y investir comme les établissements scolaires désireuses de travaux pratiques pour leurs étudiants ou encore les entreprises de la région pour une journée de mise au vert de leurs employés.

Découvrez en images l’activité au site des Bas Prés de la Dendre (Ath).

Gestion de milieux naturels par le Contrat Rivière Dendre et les étudiants de la HEPH-Condorcet

Supplément Courrier de l’Escaut

Posté le

Retrouvez le supplément des Contrats de Rivière Dendre et Escaut-Lys dans le Courrier de l’Escaut, paru en novembre. A la une?

  • Le vieillissement des eaux aggravé par l’activité humaine
  • A la découverte des fausses bonnes amies de nos plans d’eau
  • Mieux protéger l’or bleu sous nos pieds

Consultez notre revue de presse sur notre site.

Gestion de berce du Caucase

Pour aller plus loin concernant les espèces exotiques envahissantes

et en apprendre plus sur le projet DIPROS!

Balade cycliste interrégionale Vallée de la Marcq

Posté le

Ce lundi 12 octobre se déroulait l’inauguration d’un projet interrégional mettant la Vallée de la Marcq à l’honneur. L’objectif est de faire découvrir les beautés de la nature et du patrimoine au fil d’un itinéraire cycliste à travers les 5 communes que sillonne le cours d’eau.

Promo balade cycliste Vallée de la Marcq

Un itinéraire cycliste de plus de 60 km à travers la Vallée de la Marcq

Cet itinéraire long d’une soixantaine de kilomètres, établi sur base du réseau points-nœuds, permet aux voyageurs de découvrir librement l’ensemble de la vallée, à travers les 5 communes sillonnées par le cours d’eau.

L’objectif de ce projet est avant tout de sensibiliser le grand public à la découverte du patrimoine naturel exceptionnel présent au sein de la vallée. 11 panneaux didactiques mettent à l’honneur les espèces et habitats Natura 2000 présents dans la vallée.

Oiseaux, batraciens et poissons n’auront plus de secrets pour vous.

La carte de randonnée bilingue (fr/nl), intitulée « Balade cycliste interrégionale Vallée de la Marcq » est disponible au sein des différentes administrations communales et Offices de Tourisme.

Cette carte reprend les itinéraires points-nœuds mais vous suggère également plusieurs parcours alternatifs pédestres et cyclistes afin de voyager au plus près du cours d’eau et d’y découvrir les merveilles de la nature.


Een fietstocht van meer dan 60 km doorheen de Markvallei

Deze tocht die een zestigtal kilometer beslaat, vastgelegd op basis van het knooppuntennetwerk, laat de fietsers toe naar eigen wens het geheel van de vallei te ontdekken dwars door de vijf gemeenten doorstroomd door de waterloop.

De prioriteit van dit project is het grote publiek te sensibiliseren om het uitzonderlijke natuurlijk patrimonium aanwezig in de vallei te ontdekken.  De elf didactische panelen plaatsen de Natura 2000 soorten en habitats die aanwezig zijn op de verschillende sites op de voorgrond.

Vogels, amfibieën en vissen zullen voor u geen geheimen meer kennen.

Er werd eveneens een tweetalige fietskaart (Fr/Nl) opgesteld die luistert naar de naam “Interregionale fietstocht door de Markvallei”.  Deze is beschikbaar bij de verschillende gemeenteadministraties en de toeristische infokantoren.

Deze kaart vermeldt de knooppuntroutes maar stelt eveneens meerdere alternatieve wandel-en fietsroutes voor om zo dicht mogelijk bij de waterloop te blijven en er de pracht van de  natuur te ontdekken.

Partenaires