Inventaire de terrain

Les contrats de rivière sont tenus d’organiser et de tenir à jour un inventaire de terrain (AGW 13/11/2008 – Art. R.48. §1er).

Les objectifs de l’inventaire sont :

  • Dresser un état des lieux des problèmes de dégradation aux cours d’eau ;
  • Hiérarchiser les problèmes rencontrés ;
  • Sensibiliser les riverains et les membres du comité de rivière.

L’inventaire consiste à longer le cours d’eau et à relever les problèmes de dégradation ou points noirs.

Ce relevé se fait suivant onze thématiques :

  • Déchets : organiques (tontes de pelouse, déchets ménagers, fumier…) et « inertes » (pneus, ferraille…) ;
  • Entraves : naturelles (chablis, dépôt de crue…) et artificielles (ouvrage, remblai…) ;
  • Erosion : piétinement des berges par le bétail, labour en crête de berge… ;
  • Ouvrages : constructions (pont, passerelle, barrage, voûtement…) ;
  • Patrimoine : moulin, fontaine, lavoir… ;
  • Plantes invasives ;
  • Protection des berges : gabions, mur, enrochement… ;
  • Rejets : eaux usées domestiques, rejets agricoles… ;
  • Zones humides : boisements et prairies humides, mégaphorbiaie… ;
  • Captages ;
  • Autre : ce qui ne peut être classé dans les 10 thématiques ci-dessus.

Cet état des lieux servira à définir et mettre en œuvre, de manière concertée avec les gestionnaires et les partenaires du Contrat de Rivière, des actions préventives et curatives visant à supprimer les dégradations, contribuant ainsi à l’atteinte du « bon état » demandé par la Directive Cadre sur l’Eau.

La mise à jour de l’inventaire de terrain a été réalisée entre août 2015 et septembre 2016 par la cellule de coordination. Un inventaire de la qualité physique des cours d’eau (nature des berges et du lit du cours d’eau, état général de la végétation riveraine et de la ripisylve, diversité des habitats…) a été entrepris courant 2016 et est en cours de réalisation actuellement. Celui-ci permettra ainsi d’étoffer la description des différents cours d’eau et de compléter le diagnostic. En parallèle, un inventaire des populations de batraciens et des zones humides est également en cours sur le territoire.

Résultats de l’inventaire (2016)

Seuls les cours d’eau classés des communes adhérentes ont été prospectés pour la mise à jour de l’inventaire relatif au programme d’actions 2017-2019. Il représente 392 km de cours d’eau parcourus ainsi que 1.110 points répertoriés. Une grande partie de ceux-ci font l’objet d’actions proposées aux partenaires du CRD dans le programme d’actions.