Habitats et espèces sensibles

Renforcement de l’habitat des batraciens

Les batraciens (tritons, grenouilles, crapauds, salamandres) ont besoin des zones humides pour se reproduire. Or, les mares et autres milieux humides sont devenus rares. Le Contrat de Rivière oeuvre à la préservation et la restauration des habitats des batraciens, comme le triton crêté.

Le CRD contribue à cet objectif à 3 niveaux :

Inventorier les populations pour mieux les préserver

Dans le cadre du projet LIFE BNIP (projet Batraciens), le CRD vient en soutien à Natagora pour l’inventaire des populations de triton crêté et d’alyte accoucheur grâce à la technique de l’ADN environnemental.

 

Depuis 2014, la cellule de coordination mène des inventaires des batraciens du sous-bassin en posant des nasses (sorte de pièges) dans des mares. Cette démarche permet de connaitre les lieux de reproduction des batraciens et ainsi d’envisager des restauration du milieu, voire un renforcement de l’habitat dans le secteur.

Création et restauration de mares agricoles

Le triton crêté et l’alyte accoucheur sont bien présents sur le bassin de la Dendre. Un plan de sauvegarde et de restauration à l’échelle de la Wallonie est en ce moment rédigé par Natagora, toujours dans le cadre du LIFE BNIP. Le Contrat de Rivière y collabore sur le sous-bassin. L’objectif est de créer un réseau écologique favorable aux espèces ciblées. Cela passe par la restauration et la création de mares agricoles. Le but de 500 mares creusées en Wallonie est visé d’ici la fin du projet en 2023.

Le CRD réalise notamment des chantiers de créations et de restauration de mares agricoles, habitats préférés du triton crêté. Ce projet ne serait rien sans la collaboration des agriculteurs. Les mares sont favorables aux espèces aquatiques, tout en respectant les contraintes de l’exploitation. L’asbl préfinance le projet une fois le dossier accepté au Programme wallon de Développement Rural (PwDR). Les travaux sont financés, grâce à ce programme, par la Wallonie et par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER).

Sensibiliser toute l’année

Des traversées massives de batraciens sont observées sur nos routes aux alentours du mois de mars. Grenouilles, tritons,…se déplacent jusqu’à la mare qui les a vus naître pour se reproduire. Afin de sauver les individus et parfois des populations entières, des sauvetages sont organisés. Le CRD vient en soutien des communes à leur demande pour réaliser des séances d’information à destination des bénévoles, en plus de la sensibilisation qu’il réalise toute l’année pour la sauvegarde des habitats humides.

Gestion de milieux naturels

Les zones humides sont des milieux devenus rares suite à nos différentes utilisation du territoire. Or, elles ont tendance à s’assécher naturellement pour être remplacées par un habitat terrestre. Des chantiers de gestion sont donc parfois nécessaire pour préserver ces habitats. Ainsi, la cellule de coordination vient en soutien à différentes asbl : réserve naturelle agréée Prés Rosières (Lessines), l’ancienne carrière du Mouplon (Lessines), les Bas-Prés de la Dendre (Ath),… La cellule réalise des partenariats avec des écoles techniques ou avec des entreprises pour l’organisation de teambuilding.

Vous souhaitez participer entre collègues ou comme bénévole à une gestion de milieu naturel?

Découvrez comment participer