Wateringues

La Loi du 5 juillet 1956 définit les wateringues comme étant des administrations publiques instituées en vue de la réalisation et du maintien, dans les limites de leur circonscription territoriale, d’un régime des eaux favorable à l’agriculture et à l’hygiène, ainsi que pour la défense des terres contre l’inondation.

La wateringue est une association de propriétaires, disposant d’un comité directeur. Elle détermine les travaux à exécuter sur les cours d’eau classés et non classés et les réalise avec le soutien financier et technique des gestionnaires de cours d’eau. Elle prend à sa charge l’entretien des cours d’eau non classés.

Le sous-bassin de la Dendre compte 6 wateringues en activité :

Intitulé de la wateringue Superficie (km²)
Andricourt 3,56
Dendre Occidentale 10,64
Quesnoy 5,14
Sille 10,49
Tordoir 13,55
Trimpont 9,23
52,61

La wateringue de la Dendre Occidentale et la wateringue du Quesnoy sont membres de l’asbl Contrat Rivière Dendre.

Pour en savoir plus :