Epuration

Afin de respecter l’environnement et de répondre à des normes de qualité, la législation actuelle impose d’épurer les eaux usées de tous les ménages wallons. Ainsi, l’AGW du 22 mai 2003 dresse les nouvelles règles en matière d’assainissement dont le RGA (Règlement Général d’Assainissement). Celui-ci définit notamment trois régimes d’assainissement des eaux usées (régimes d’assainissement collectif, autonome et transitoire) ainsi que la constitution des PASH.

Les PASH (Plan d’Assainissement par Sous-bassin Hydrographique) constituent l’outil réglementaire de planification et de mise en œuvre de l’assainissement des eaux. Ils délimitent et définissent, au sein de leur sous-bassin hydrographique respectif (15 en Wallonie, dont celui de la Dendre), pour toute zone urbanisable au plan de secteur, le régime d’assainissement en vigueur, les endroits d’implantation des stations d’épuration, les tracés des réseaux de collecteurs et d’égouts existants ou à créer…

L’organisme public chargé par le gouvernement de l’élaboration des PASH est la SPGE (Société Publique de Gestion de l’Eau). Celle-ci, en plus de l’élaboration des PASH, de leurs révisions et mises à jour, a pour mission d’assurer la coordination et le financement du secteur de l’eau en Wallonie et s’occupe prioritairement de l’assainissement et de la protection des captages. La consultation des PASH est possible via le site de la SPGE.

La SPGE confie la réalisation des PASH aux Organismes d’Assainissement Agréés (OAA). Ceux-ci sont donc responsables de la construction des stations d’épuration, des réseaux d’égouttage…et de leur entretien.

Deux OAA sont compétents sur le sous-bassin de la Dendre :

  • L’intercommunale IPALLE regroupe les communes d’Ath, Beloeil, Brugelette, Chièvres, Ellezelles, Enghien, Flobecq, Frasnes-lez-Anvaing, Lessines, Leuze-en-Hainaut, Silly et Tournai ;
  • L’intercommunale IDEA regroupe les communes de Jurbise, Lens et Saint-Ghislain.

Assainissement collectif

Actuellement, la priorité est accordée à l’assainissement des eaux usées des agglomérations de plus de 2.000 Equivalents Habitants (EH).

 Etat d’avancement des stations d’épuration (STEP) du sous-bassin

Etat d’avancement

Nombre de STEP

Capacité (EH)

Existantes

18

84.830

En cours de réalisation

6

11.850

A réaliser

30

18.580

Total

54

115.260

[Source : Service Public de Wallonie]

Assainissement autonome

Le pourcentage de la population située dans le sous-bassin en zone d’assainissement autonome s’élevait à 22,7% au 31 décembre 2007. Le pourcentage d’équipement d’assainissement autonome est de 1,75%. [Service Public de Wallonie, 2012]

Industries

Le sous-bassin compte 46 entreprises soumises à la taxe sur le déversement des eaux usées. La charge polluante générée par ces entreprises est de 18.128 UCP (Unité de Charge de Pollution (unité de taxation des eaux usées industrielles)). Le pourcentage d’UCP traité en STEP est de 46,50%, ce qui signifie que plus de la moitié des charges d’origine industrielle (en UCP) rejetées, le sont directement dans les eaux de surface du bassin. [Service Public de Wallonie, 2015]

Pour en savoir plus :

Documents à télécharger :